Deutsch English Français

Historischer Überblick

Die deutsche Übersetzung wird momentan erstellt — bitte eventuell die englische Fassung benutzen.La chapelle de Gerbéviller

C'est en 1862, alors qu'il vient tout juste de recevoir son titre de marquis, qu'il fit restaurer la chapelle palatine de son château. Camérier du Pape Pie IX, il espérait l'y accueillir en exil. Il constitua une collection d’ornements liturgiques, peintures, sculptures et reliquaires sublimes, dont nombre d'œuvres d’art majeures. L’orgue fut achevé le 2 février 1865. La même année, le Marquis passa commande à Cavaillé-Coll d'un petit instrument (en comparaison du premier) pour l'église paroissiale de Gerbéviller. Celui-ci fut inauguré en octobre 1865.

La chapelle, et plus particulièrement la « pièce de l'orgue », devinrent le « salon privilégié » du Marquis. Il y reçut les organistes parisiens Alexis Chauvet (récent titulaire à la Trinité), Auguste Andlauer (futur titulaire à Notre-Dame-des-Champs, la paroisse d’Aristide Cavaillé-Coll), Lefébure-Wély (« l'organiste officiel du Second Empire »), Camille Saint-Saëns (organiste du Cavaillé-Coll de La Madeleine) ou bien encore l'organiste Belge, admiré de Cavaillé, Jacques-Nicolas Lemmens. Tous louèrent son accueil et ses talents de musicien lorsqu'il prenait les claviers.

Ernest-Marie-Charles de Lambertye mourut le 23 février 1904 ; son neveu, et héritier, décida alors de se séparer de cet orgue encombrant afin de rétablir quelque peu la situation financière. Il fut racheté en 1909 par le chanoine Oudin pour ce qui ne devait-être, à l'époque, que l'église temporaire de la nouvelle paroisse de Saint-Maurice de Bécon-les-Bruyères.

Cinq ans après le départ de l’orgue de Gerbéviller, le 28 août 1914, le bourg essuya l’un des premiers bombardements de la grande guerre. La chapelle qui l’avait naguère abrité succomba presque intégralement à un incendie, tout comme la grande bibliothèque et une grande partie du château faisant ainsi disparaitre toutes les archives familiales concernant l’orgue.

Fortzetzung lesen...

 
© Amis de l'Orgue Cavaillé-Coll de Saint-Maurice-de-Bécon - 2015-2017